Livres cités au café littéraire

Année 2021-2022

Année 2020-2021

Retrouvez les commentaires sur les livres dans les comptes-rendus (onglet du menu : réalisations, cafés littéraires)

ANNÉE 2021-2022

Café littéraire du 20 Septembre 2021 

    • Fred Deux : « La Gana »
    • Ken Follett : « Le crépuscule et l’aube »
    • Yasmina Kadra : Le sel de tous les oublis » Prix Goncourt des lycéens
    • Alice Zeniter : « L’art de perdre »
    • Laure Adler et Stéphane Bollmann : « Les femmes qui lisent sont dangereuses »   
    • Jane Austen : « Orgueil et préjugés » 
    • Charlotte Brontë : « Jane Eyre » 
    • Madame de Lafayette : « La princesse de Clèves » 
    • Jonathan Littell : « Les Bienveillantes ».
    • Ivo Andric : « Le pont sur la Drina » : Prix Nobel 1945

Café littéraire du 27 Septembre 2021 

    • Erri De Lucca : « Montedidio » Prix Fémina 2002
    • Jonathan Coe : « Testament à l’anglaise » ; « La maison du sommeil » Prix Médicis 1998 ;  « Le cœur de l’Angleterre » 2018
    • Nikos Kokantzis : « Giocanda » 2002
    • Catherine Pancol : « Un homme à distance » 
    • Eric Emmanuel Schmitt : « Les paradis perdus » 2021 ; « Odette Toulemonde » 2006
    • Georges Thoreau : « Walden »

Café littéraire du 11 octobre 2021 

    • Marc Lévy : « Le crépuscule des fauves » 2021
    • Stieg Larsson : « Millénium » 2006
    • Lydia Flem : « Comment j’ai vidé la maison de mes parents » 2004
    • Daniel Glattauer : « Quand souffle le vent du nord »
    • Gustave Flaubert : « Madame Bovary »
    • Guillaume Musso : « Rien ne t’efface »
    • Lucia Di Fulvio : « Les prisonniers de la liberté »

Café littéraire du 25 octobre 2021 :

    • Thomas Piketty : « Une brève histoire de l’égalité » 2021
    • Marylin Moseo : « La petite fabrique de l’inhumain » ; « A.Camus : L’icône de la révolte » 2021 ; « L’abécédaire d’Albert Camus »

Café littéraire du 8 novembre 2021 :

    • Thomas Piketty : suite avec « Sur les routes de l’esclavage » ARTE 
    • Eric Vuillard : « L’ordre du jour » Prix Goncourt 2017 
    • Stanislas Dehenne : « Face à face avec son cerveau »

Café littéraire du 22 novembre 2021 :

    • Lawrence Osborne : « Une saison au Cambodge »
    • Graham Green : « La puissance et la gloire » ; « Le troisième homme » ; « Voyage avec ma tante. »
    • André Malraux : « la voie royale » 1930
    • Films : « Goupil Mains rouges » de Jacques Becker et Pierre Véry ; « Dien Bien Phu » de Pierre Schoendoerffer » 1992 et autres films
    • Franck Bouysse : « Né d’aucune femme » 2019 ; « Buveur de vents » 2020 ; « requiem en sous-sol » 2017

Café littéraire du 6 décembre 2021 :

    • José Saramago : « Caïn » 2009 ; « L’évangile selon Jésus-christ » 1991  «L’aveuglement » 
    • Carl Jonas Love Almqvist : « Sara ou de l’émancipation » 1838 
    • Bernardin de Saint-Pierre : « Paul et Virginie » 1788 
    • Benjamin Constant : « Adolphe ou l’âge tendre » 1816 
    • Germaine de Staël : « Corinne ou l’Italie » 1810 
    • Virginie Grimaldi : « Le premier jour du reste de ma vie » 2015

Café littéraire du 20 décembre 2021 :

    • David Wengrow et Grabber : « Au commencement était…Une nouvelle histoire
      de l’humanité »
    • Joseph Mitchell : « Le secret de Joe Gould »1965 
    • « Marcel Bascoulard et nous, le destin tragique » Youtube 
    • Jaume Cabré : « Confiteor » 2013
    • Gunther Grass : « Le Tambour » film 1979

Café littéraire du 10 janvier 2022 :

    • Sylvain Tesson : film « La panthère des neiges » « l’axe du loup » 2003 « Lac baïkal » 2008 « Dans les forêts de sibérie »
    • José Saramago ; « L’aveuglement »
    • A. Camus : « La Peste »
    • Soljenitsyne : « Une journée d’Ivan Denissovitch »
    • Imre Kertesz : « Etre sans destin »

Café littéraire du 24 janvier 2022 :

    • Djaïl Amadou Amal : « Impatientes », Prix Goncourt des Lycéens 2020 
    • Lévy-Strauss : « Tristes Tropiques »1955 Plon
    • Imbolo Mbue : « Voici venir les rêveurs » 2014 ; « Puissions-nous vivre longtemps. » 2021

Café littéraire du 7 février 2022 :

    • Mohamed Mbougar Sarr : « la plus secrète mémoire des hommes » Prix Goncourt 2021
    • Akira Mizubayashi : « Ame brisée »
    • Delia Owens : « Là où chantent les écrevisses » 2019

Café littéraire du 21 février 2022 :

    • Gérard et Evelyne ont présenté le Film sur « Doubaï » : Les échanges n’ont pas porté sur des livres ou des films.

Café littéraire du 21 mars 2022 :

    • Paul Valéry : Eupalinos – L’âme et la danse – Dialogue de l’arbre

Café littéraire du 4 avril 2022 :

    • Romain Gary :« La promesse de l’aube »1960, « Les Racines du ciel »1956,
    • Emile Ajar :« La vie devant soi 1970 » sous pseudonyme.
    • Olivier Norek : « Code 93 »2012, « Territoires »2014, Surtension »2016, « Entre deux mondes ».2021
    • Philip Kerr : « Les ombres de Katyn » 2015 ;
    • Andreïj Vitold Wadja : « Katyn » 2007, Film sur sa famille disparue
    • Svetlana Alexievitch : « La fin de l’homme rouge ou le temps du désenchantement » 2013. Prix Nobel 2015
    • Jean Claude IZZO, cité par Marcel, 1945-2000 roman policier sur Marseille ; « Chourmo 1996 », « Total khéops » 1995, « Solea 1998 » (Trilogie menée par Fabio Montale, policier).
    • Octave Mirbeau : « Journal d’une femme de chambre, 1900 » ; « Le jardin des supplices, 1899. ».

Café littéraire du 25 avril 2022 :

    • Madeleine Mansiet-Berthaud :  Les romans du terroir : « Le gardien des sables » 2016. Préparations. Petit groupe

Café littéraire du 2 mai 2022 :

    • Madeleine Mansiet-Berthaud : « Le gardien des sables » 2016, éditions Presses de la Cité ; suivi de « La porte des maudits ; La baronne blanche » et « La dame de Ténarèze »2019
    • Christian Signol : « Une si belle école » 2010 ; « Là où vivent les hommes. » 2021. Et beaucoup d’autres

Café littéraire du 16 mai 2022 :

    • Madeleine Mansiet-Berthaud : « La dame de Ténarèze » Presses de la cité, 2019
    • Christian Signol : « Là où vivent les hommes » 2021 chez Albin Michel 
    • Frank Pavloff : « Matin brun » 1998 ; « Le pont de Ran-Mositar, L’homme à la carrure d’ours, Les soirs bleus, L’espérance est ma patrie.»
    • Ismaël Kadaré : « Le général de l’armée morte », 1963 ; « Chronique de la ville de Pierre »1971 ; « Avril brisé » 2001 ; « Le Palais des rêves »
    • Amadou Hampaté Ba : « L’enfant peulh 1991 » : « L’étrange destin de Wargon 1973 »

Café littéraire du 30 mai 2022 : Film de Gérard et Evelyne : « Au fil du Mékong »

Café littéraire du 13 juin 2022 :

    • sur un texte de « Sciences et Avenir » distribué pour information. Thème de la vérité scientifique, ses limites. Le doute et ses dérives.
    • Luk Rhinehart : « l’homme-dé »
    • Mohamed Nbougard Sarr : « De purs hommes »2018
    • Musée de Arreau : images des planches d’informations sur les Cagots et l’homme   pyrénéen.

ANNÉE 2020-2021

L’Absurde : les romans du confinement

(30/11/2020- 18/12/2020- 13/01/2021- 15/02/21)

  • A Camus : L’Etranger ; La Peste ; Le Discours de Suède, prix Nobel 1955 ; L’homme révolté.
  • Dino Buzzati : Le désert des Tartares 1939. (25/01/21-01/02/21-08/02/21)

Livres proposés par les lecteurs et lectrices autour de ce thème :

  • « Au revoir là-haut » de Frédéric Lemaître (25/01/21)
  • « Glacé  » de Bernard Minier (25/01/21)
  • « Germaine Tillion » par Mouloud Feraoun (25/01/21)
  • « Histoires de la nuit » de L. Mauvignier (25/01/21)
  • « Le bonheur est au fond du couloir » de Jean-Marcel Erre (01/02/21)
  • « Prenez soin du chien » de J.M. Erre (08/02/21)
  • « Yoga » et « Le Royaume » de Emanuel Carrère (01/02/21)
  • « La piste des turquoises » de C.Hermary-Vieille (01/02 /21)
  • « La Baie des Anges » de Max Gallo (08/02/21, 15/02/21, 01/03/21)
  • « Maître des illusions » de Donna Tartt (08/02/21, 22/02/21)
  • « Le grand Coeur « 2012 de Jean Claude Ruffin (08/02/21)
  • « Trois femmes puissantes  » de Marie N’Diaye (08/02/21)
  • « Où suis-je, leçon de confinement pour les terrestres »  de Bruno Latour (15/02/21)
  • « Ci-git l’Amer » de  Cynthia Fleury (15/02/21, 22/02/21)

Ecologie, Enigme, Quête policière, Complotisme 

  • « L’appel de la forêt  » Jacques London (22/02/21-01/03/21)
  • « Requiem pour une cité de verre » de Donna Léon (22/02/21)
  • « Pyrénées ou voyages pédestres… » de Vincent de Chaussenque (22/02/21)
  • « L’Anomalie » de Hervé Le Tellier, Goncourt 2020 (22/02/21-
  • « Corentine » de Roselyne Bachelot (22/02/21)
  • « Les sept soeurs » de Lucinda Riley (22/02/21)
  • « Les Falsificateurs  » d’Antoine Bello (22/02/21)

Le Surréalisme autour de « L’Anomalie » de Hervé Le Tellier.

  • « Oulipo, Ouvroir de Littérature Potentielle » Raymond Quenau, Marcel Duchamp (01/03/21, 08/03/21)
  • « L’art de perdre » de Alice Zeniter (Le déracinement 01/03/21)
  • « L’Anomalie » en approfondissement pataphysique, liens avec le Surréalisme et une extrême exigence de qualité :  G.Perec « la disparition ».

Le roman d’apprentissage 

  • « La meilleure façon de marcher est celle du flamand rose » 2018 de Diane Ducret (08/03/21)
  • « Paris est une fête » de Ernest Hemingway (08/03/21)
  • « L’oracle della luna » de Frédéric Lenoir (08/03/21)
  • « Vingt et une leçons pour le XXIème siècle » de Yuval Noah Harari (08/03/21)

Autour de Boris Cyrulnik, la résilience, l’évolution personnelle

  • « La nuit, j’écrirai des soleils » B.C. (12/04/21, 19/04/21)
  • « Les animaux dénaturés » de Vercors ; (12/04/21)
  • « Des saisons et des Ames » approche psychologique. Relais avec l’émission » La grande librairie » avec Bruno Latour ; « Où suis-je ? ».
  • « Petite Poucette 2012 » de Michel Serres.
  • « La biologie de l’attachement »(03/05/21)
  • « Comment éviter le ressentiment » du philosophe L. Hanse-Leve
  • « L’invention de nos vies » de Karine Tuil 2013 chez Grasset (12/04/21)
  • « L’inconnue de la poste » de Florence Aubenas. (12/04/21)
  • « Le parfum des fleurs la nuit » 2021 de Leila Slimani, Goncourt pour  » Chanson douce  » (19/04/21)
  • « Les chemins de la rédemption  » 2014 de Willy Cash, prix Gold Dagger Award,
  • « L’énigme de la chambre 622 » de Joël Dickens allusion au « Livre des Baltimore »(03/05/21)
  • « la vérité sur l’affaire Harry Quebert » Goncourt 2012
  • « Les heures souterraines » 2009 de Delphine de Vigan, allusions à « Stupeurs et tremblements  » de Valérie Nothomb
  • « La femme qui inventa la beauté » de Michèle Fitoussi (03/05/21)
  • « J’ai toujours cette musique dans la tête  » de Agnès Martin Lugand, rappel de « La peur continue » de Mazarine Pingeot.
  •  « No et moi » de Delphine de Vigan (17/05/21)

L’intrusion de l’irréel dans la quotidienneté.

  • « 1Q84 » de Haruki Murakami (15/03/21)
  • « La disparition » de Georges Perec (e) (15/03/21)
  • « La théorie des cordes » de José Carlos Somosa (10/05/21-07/06/21)
  • « Coup de gràce » de Danielle Steel (allusion à Elisabeth Kubler Ross ‘Sur le chagrin et le deuil’) (22/03/21)
  • « Biographie et oeuvre de V.Van-Gogh » (22/03/21)
  • « La fabuleuse histoire de l’invention de l’écriture » de Sylvia Ferrara, et François Desset (22/03/21)
  • « L’œuvre au noir » de Marguerite Yourcenar 1925-1975 (03/05/21)
  • « S’inventer une île  » de Alain Gillot 2019 Flammarion. (10/05/21)
  • « Tout sur mon frère » de Karine Tuil.(17/05/21)
  • « Le journal de ma disparition » de Camilla Grebe 2020 grand prix Glass Key Award (31/05/21)
  • « Les mémoires d’Adrien » de Marguerite Yourcenar (31/05/21)
  • « Apocalypse sur commande » de Ken Follett 1994 (07/06/21)
  • « Quelqu’un à qui parler ? » de Cyril Massaroto (28/06/21)

Référence au livre de Yann Le Bohec  » Les juifs en Afrique Romaine »
Extrait des conférences de A.M.Cocula, « la démocratie et la Tyrannie. »